Accueil‎ > ‎Dernières nouvelles‎ > ‎

De retour du M’Goun (03 au 12 Mai 2019)

publié le 16 juil. 2019 à 03:55 par Valerie Garrigues   [ mis à jour : 16 juil. 2019 à 04:01 ]

Dès notre arrivée sur le tarmac à Marrakech, ce 3 Mai, nous avons bien ressenti le changement de continent; il est 14h heure locale et le thermomètre affiche 38° à l’ombre.
Après une chaude journée passée au jardin botanique de Majorelle, la nuitée dans l’hôtel proche du Minaret de la Koutoubia, fut rythmée par le bruit des climatiseurs et pour certains par les klaxons de la rue.
Le lendemain matin direction Azilal en minibus puis la vallée heureuse, point de départ de notre périple pédestre.
Première nuit en altitude où le duvet est de rigueur. Après un deuxième bivouac à 2900m d’altitude, nous entamons la longue journée de traversée du M’Goun (4071m); magnifique progression en crête sur le massif du haut Atlas central.
Au sommet la joie et l’émotion sont au rendez-vous, certains franchissent pour la première fois le cap des 4000m. Moments forts pour l’ensemble du groupe et réussite totale, chacun des 12 participants a su relever le défi! pas évident avec les conditions: bivouac, changement d’alimentation, forte chaleur en journée, nuit fraîche accentuée par le vent, il faut prendre sur soi.
Après l’ascension ce serait une erreur de penser que la suite est sans intérêt. La longue descente dans un éboulis est magique pour les genoux... s‘en suit un bivouac de rêve, pelouse au bord d’un ruisseau dans ce décor aride, surprenant ! et même baignade au programme suivie de chants Berbères.
Ensuite traversée de villages berbères et descente dans le Oued M’Goun, avec de temps en temps des passages à gué au milieu des lauriers roses; le cheminement les pieds dans l’eau dans les gorges encaissées est vraiment inattendu dans pareil lieu.

Bien sûr tout à une fin et au détour d’une ruelle étroite de Boutaghar, c’est le choc! un cyclomoteur, une voiture, nous allons laisser nos chaussures de marche et nous allons passer la nuit dans un gîte pour dormir dans un lit !!!
Merveilleux trek avec des paysages différents tous les jours; à noter cette réussite est l’œuvre de notre guide local Omar avec son équipe de muletiers et cuisinier toujours bienveillants et dans la convivialité.
A noter aussi le très bon état d’esprit de tout le groupe, sauf dans les batailles de jets d’eau où il n’y avait plus d’amis...


Comments